contrebassistes

Barre Phillips, contrebassiste


Barre Phillips & David Phillips duo bass

Barre Phillips & David Phillps: Father-son duo bass performed at the Deep Tones for Peace concert on April 26, 2009. The concert took place at two venues simultaneously: The Lab, in Jerusalem, Israel and the Manhattan School of Music in New York. The two venues were linked through a high-speed Internet connection and Polycom equipment.
In this duo, Barre is playing in Jerusalem and David in New York. They both see and hear each other with a delay of just over one second. It was part of the challenge and art of this duo to incorporate the delay into the performance. The video shown here was filmed in Jerusalem, showing Barre live and David projected on a large screen behind him.

Barre Phillips (né le 27 octobre 1934 à San Francisco) est un contrebassiste de jazz nord-américain.

Biographie:

Après avoir étudié les langues romanes à l’université de Berkeley, il s’installe en 1962 à New York City pour étudier la contrebasse classique avec Frederick Zimmermann. Barre Phillips a émigré en Europe en 1967. Il vit depuis 1972 dans le sud de la France.

Pendant les années 1960 il enregistre avec en particulier Jimmy Giuffre, Archie Shepp, Attila Zoller, Lee Konitz et Marion Brown. Au début de la décennie il fait également connaissance du pionnier du free jazz Ornette Coleman[1].

Son enregistrement de 1968 en solo (Journal Violone aux États-Unis, réédité sous les titres Unaccompanied Barre en Angleterre et Basse Barre en France) est le premier enregistrement d’un solo de contrebasse en musique improvisée. L’enregistrement de 1971 avec Dave Holland Music from Two Basses est probablement le premier enregistrement d’un duo de deux contrebasses en jazz[réf. nécessaire].

Il joue avec le groupe Gong puis fonde en octobre 1969 le groupe « The Trio » avec le saxophoniste John Surman et le batteur Stu Martin, qui se séparera deux ans plus tard. Dans les années 1980 et 1990 il joue régulièrement avec le « London Jazz Composers Orchestra » dirigé par Barry Guy. En 1991, il enregistre avec Ornette Coleman la bande originale du film Naked Lunch.

Phillips a joué avec les contrebassistes Peter Kowald et Joëlle Léandre, le guitariste Derek Bailey, le clarinettiste Theo Jörgensmann, les saxophonistes Peter Brötzmann, Alfred 23 Harth, Evan Parker, Michel Doneda et Joe Maneri et le pianiste Paul Bley.

Depuis les années 1970 il compose des musiques de films par exemple pour Jacques Rivette, Robert Kramer et des musiques de ballet pour Carolyn Carlson. Il a souvent travaillé avec la chanteuse Claudia Phillips, sa fille.

Source: Wikipédia

Avishai Cohen, contrebassiste, chanteur


Avishai Cohen, Morenika

Avishai Cohen (ou Avishaï Cohen) (Jérusalem, 20 avril 1970) est contrebassiste de jazz israélien, auteur compositeur.

Il a grandi dans une famille de musiciens dans une petite ville près de Jérusalem. Enfant, il jouait du piano jusqu’à l’age de 14 ans. Il apprit la basse et commença à apprendre sérieusement avec Michael Klinghoffer.

Deux ans plus tard il allait à New York où il rencontra d’autres artistes jazz. Après une longue période à jouer dans des petits clubs il fut remarqué par Chick Corea et signa un contrat pour un enregistrement. Il fit plusieurs tournées dans deux des groupes de Chick Corea, Origin and le Chick Corea New Trio.

Actuellement il joue dans son propre groupe, le Avishai Cohen Trio. Ses derniers albums ont gardé la même composition de musiciens mais auxquels viennent s’ajouter des instruments à vent. Il créa son propre label, Razdaz qui produit ses albums, celui de Heernt (de Mark Guilliana) et récemment celui de Sam Barsh: « I Forgot What You Taught Me ».

Dans At Home et Continuo, le trio était composé de Avishai Cohen à la contrebasse, Sam Barsh au piano et Mark Guilliana à la batterie. En 2007 Shai Maestro, jeune pianiste israélien prend la place de Sam Barsh. Alors que Sam Barsh donnait un son groovy proche du Rn’b, Shai Maestro donne un son plus classique mais tout aussi agréable.

En 2008, Marc Giuliana quitte le trio, remplacé par Itamar Douari, percussionniste israëlien.

Discographie

* 1998 – Adama
* 1999 – Devotion
* 2000 – Colors
* 2001 – Unity
* 2003 – Lyla
* 2004 – At Home
* 2006 – Continuo Remenbering Live
* 2007 – As is…Live at the Blue Note
* 2008 – Gently Disturbed
* 2008 – Shaot Regishot, disponible seulement en israel
* 2009 – Aurora

Source: Wikipédia

J’ai la chance de suivre ce chanteur depuis ses débuts et je dois dire que je suis ébloui du chemin parcouru. Je me souviens encore d’être allé l’écouter jusqu’à Montbrison près de St Etienne, c’était pour le lancement de Gently Disturbed et de l’émotion dans le public quand il interpréta une chanson chantée en hébreu. Il nous dit qu’il avait ce projet fou de chanter avec sa contrebasse. Cela allait donner l’album Aurora…

77b5d993fd5ec79347173e1203d11376#################