Rosemary Phillips, chanteuse


Originaire des Barbades, Rosemary Phillips est une star du Jazz dans les Caraïbes ou elle s’est produite dans de nombreux festivals.

Elle a chanté avec le guitariste Michael Sealy qui a travaillé avec Sarah Vaughan et avec Alastair Kay, l’un des trompettistes d’Ella Fitzgerald. En 2000, elle a reçu le prix de « l’excellence dans la chanson et la poésie » décerné par le parolier de Harry Belafonte, Irving Burgie. Sa carrière internationale passe par les Clubs de Jazz de nombreux hôtels de Luxe en Russie, au Canada et à la Barbade ou elle promène son « Rosemary Phillips Show ». Elle se révèle lors du Festival de Jazz de Québec sur le thème « Les Divas du Jazz » avec Dianne Reeves comme tête d’affiche. En 2006, pour la célébration de l’indépendance de la Barbade, elle s’est produite devant plus de 6000 personnes, avec Jimmy Haynes, le Grammy Awards Winner de Steel Pulse. Sa prestation lors du Holetown Festival a attiré l’attention du BBC world qui l’a interviewée pour “Destination Music”, diffusé dans le monde entier en mai dernier.

En 2003, elle impressionne par son talent et sa personnalité Charles Loos (connu pour avoir joué, entre autres, avec Maurane, Chet Baker, Toots Thielman et Art Farmer…). Suite à une série importante de concerts dont le Music Village (Belgique) et au Frank Collymore Hall (Barbade), il est devenu le Directeur Musical de son troisième album « L’amour Comme Ça ». Le titre de ce disque provenant du nom de l’une des dernières chansons écrite par Charles Dumont, le compositeur d’Édith Piaf. Son premier enregistrement fut réalisé avec l’Orchestre Symphonique de Londres sous la direction de Saint-Preux

En juin 2006, elle a été invitée au centenaire de Joséphine Baker au Château des Milandes (France). Son interprétation des chansons de Joséphine avec l’orchestre de Jo Ganter et avec Dany Revel, l’un des pianistes de Joséphine, a été unanimement saluée par le public et la presse. Le lendemain, lors de l’inauguration du mémorial Baker le journal Sud Ouest écrivait au sujet de Rosemary Phillips « un frisson a parcouru la foule dès les premières paroles de ‘J’ai Deux Amours’, Joséphine Baker est à nouveau habitante des Milandes » . Plus qu’une simple interprète de Joséphine, elle est depuis plusieurs années, sur les traces de l’icône noire de l’anti-racisme et de la fraternité. Elle finit actuellement une thèse universitaire analysant les paroles chantées par les femmes de Jazz et du Blues dans leur contexte socio-historique.

Site officiel: http://www.rosemaryphillips.com/

Suivre les réponses aux commentaires sur le feed RSS 2.0.

ea740d60280e6df81647e2f30f294487&&&&&&&&&